Foule en images par Jean-François Noël

Les 1er et 2 juin 2017, Foule venait à votre rencontre dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Pour l’occasion, le Massy Photo Club a rejoint le collectif pour shooter ce beau projet et nos danseurs surmotivés. Entre répétitions et représentations, autant de très beaux souvenirs et de sublimes clichés qu’ils ont acceptés de partager avec vous.

The last but not the least.… C’est à présent les photos de Jean-François Noël, président du Massy Photo Club qui clôture ce compte-rendu de Foule en images.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Foule en images par Jean Morlet

Les 1er et 2 juin 2017, Foule venait à votre rencontre dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Pour l’occasion, le Massy Photo Club a rejoint le collectif pour shooter ce beau projet et nos danseurs surmotivés. Entre répétitions et représentations, autant de très beaux souvenirs et de sublimes clichés qu’ils ont acceptés de partager avec vous.

Planqué derrière son appareil, Jean Morlet a capturé bon nombre de jolis moments !

Foule en images par Jean-Luc B

Les 1er et 2 juin 2017, Foule venait à votre rencontre dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Pour l’occasion, le Massy Photo Club a rejoint le collectif pour shooter ce beau projet et nos danseurs surmotivés. Entre répétitions et représentations, autant de très beaux souvenirs et de sublimes clichés qu’ils ont acceptés de partager avec vous.

L’oeil de Jean-Luc B, enfin l’objectif, n’en a pas loupé une miette !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Foule en images par Eric Chadaillac

Les 1er et 2 juin 2017, Foule venait à votre rencontre dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Pour l’occasion, le Massy Photo Club a rejoint le collectif pour shooter ce beau projet et nos danseurs surmotivés. Entre répétitions et représentations, autant de très beaux souvenirs et de sublimes clichés qu’ils ont acceptés de partager avec vous.

C’est au tour d’Eric Chadaillac de partager son talent avec nous.

Foule en images par Dominique Jousset

Les 1er et 2 juin 2017, Foule venait à votre rencontre dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Pour l’occasion, le Massy Photo Club a rejoint le collectif pour shooter ce beau projet et nos danseurs surmotivés. Entre répétitions et représentations, autant de très beaux souvenirs et de sublimes clichés qu’ils ont acceptés de partager avec vous.

Voici les clichés de Dominique Jousset.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Foule en images par Cécile Manoha

Les 1er et 2 juin 2017, Foule venait à votre rencontre dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Pour l’occasion, le Massy Photo Club a rejoint le collectif pour shooter ce beau projet et nos danseurs surmotivés. Entre répétitions et représentations, autant de très beaux souvenirs et de sublimes clichés qu’ils ont acceptés de partager avec vous.

On commence cette série d’article photos avec les clichés de Cécile Manoha.

 

Représentations

Pour ceux qui auraient loupé l’information, Foule sera présentée prochainement dans le cadre du Festival Les Insolites à Massy.

Vous voulez nous voir, nous rencontrer et passer un bon moment en profitant du plein air et du soleil de fin de journée, on vous donne 2 rendez-vous :

Le 1er juin à 20h à Place de France

Le 2 juin à 18h sur le Parvis de la Gare Massy TGV

C’est gratuit alors pas de raison de rester enfermé chez vous et de ne pas en parler à tous vos proches.

Page de l’évènement sur Facebook

Les références pour FOULE

Découvrez de nouvelles références qui ont inspirées les séances de FOULE.

Rituel 2 : l’harmonisation du groupe

  • Une pièce de Mathilde Monnier sur l’unisson Tempo 76 (2007)
  • Danse contact : Bereishit Dance Company

Rituel 3 : Aux sources poétiques de l’absurde, du tragique, de l’incongru

Gérard Paris-Clavel : association ne pas plier à Ivry-sur-Seine : transposition poétique de la signalétique, par exemple un panneau qui indique le soleil

Ubu Roi d’Alfred Jarry, cf. Roselee Goldberg La performance. Du futurisme à nos jours, Thames and Hudson, 2012, p. 11sq.

– Futurisme, dadaïsme, surréalisme

Augusto Boal (livre au CND, pages à photographier)

– Exercices de chutes rattrapées dans Structured Pieces II, 1974 dans Trisha Brown Early Works 1966-1979, Artprix Notebooks, DVD 1

Nina Dipla aussi tombe au sol de sa chaise (et plus généralement tombe à sept reprises qui sont sept façons de mourir puis de renaître) dans Une attraction invisible, 2009, de 3’15 » à 4′ dans l’extrait :

– La chute du maître de conférences, Paul Dédalus joué par Mathieu Amalric, dans l’escalier de la fac au milieu de la foule des étudiants dans Arnaud Desplechin Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle), 1996

– Les scènes du balcon dans Somewhere in between de Meg Stuart (de 23’23 » à 24’15 », puis de 24’30 » à 25’16 », puis de 26’50 » à 28’06 ») ; ses démarches de débile variable entre deux rangs d’étagères d’atelier, dans un passage étroit.

– Idée d’une marche débile, comme un passage à l’acte dans Les idiots de Lars von Trier (1998)

– Un lointain prédécesseur : Michel Simon, dans sa façon non seulement de marcher mais d’évoluer librement dans l’espace, où qu’il soit. Par exemple il se met parallèle au mur les pieds en l’air, ou parallèle au sol dans le cadre d’une porte dans Boudu sauvé des eaux de Jean Renoir (1932). Cf. d’abord la présentation de Jean Renoir : http://www.ina.fr/video/CPF86635737

ou bien il virevolte de façon improbable : http://video.lefigaro.fr/figaro/video/boudu-sauve-des-eaux-de-jean-renoir-avec-michel-simon-pathe-extrait-2/3393501037001/

ou bien il glisse sur la table sur laquelle la servante épluche un légume, afin d’être plus prêt d’elle, dans une intimité incongrue, originale, qui ne déplaît pas à ladite jeune femme:

– Mona Hatoum et ses performances de guerre : celle où elle traverse pieds nus une medina avec des rangers attachées derrière comme deux boulets : Roadworks, 1985, repris en 1995 pour la Tate Gallery sous le titre Performance still.

– Dans une autre performance qui doit correspondre à une de ses vidéos des années 80, elle se laisse tomber sur le sol, comme quelqu’un qui aurait été tué par un tir. Quelqu’un vient dessiner à la craie les contours de son corps au sol. Elle se lève et installe au milieu de la zone délimitée une bougie qu’elle allume.

Tisser la ville avec les corps

  • Denis Darzacq et la place du corps dans l’espace public (bibliographie)
  • Livre et dvd : extérieur danse. Essai sur la danse dans l’espace public (bibliographie)
  • Free Watt #5 de Alexis Nys
  • Eric Rohmer L’arbre, le maire et la médiathèque, L’ami de mon amie ;
  • Jacques TatiPlaytime
  • Les parcours en ville de Foofwa d’immobilité, du collectif Kom.post (à Poitiers).

Foule aux Insolites de Massy

Du 21 avril au 2 juin 2017, les rues de Massy seront envahies par le Festival Les Insolites.

Toute une série de spectacles de rues seront proposés aux Massicois mais aussi aux gens de passage de manière gratuite (sauf quelques exceptions). Le but étant de faire vivre la ville d’une manière innovante en brisant les frontières entre artiste et public.

Cette année, le Collectif Des Corps Des Rails a été convié à participer à cet évènement artistique et culturel en y présentant le projet Foule.

On vous donne donc rendez-vous les 1er et 2 juin sur le Parvis de la Gare TGV de la ville et sur Place de France pour danser, bouger avec vous et partager un moment unique.

Faites pas vos timides venez à notre rencontre. On ne demande que ça !

Le programme des Insolites : http://ville-massy.fr/documents/programme_insolites_2017_web.pdf